Make your own free website on Tripod.com

Intel et Netscape poussent Linux vers l'entreprise Le soutien d'Intel et de Netscape permettra à Red Hat Software de développer des applications d'entreprise renforçant la crédibilité de Lin ux.

 

Intel, Netscape et deux sociétés de capital-risque américaines, Greylock et Benchmark Partners, viennent d'entrer dans le capital de Red Hat Software, l'un des principaux distributeurs commerciaux de Linux. Plus que le montant des investissements -d'ailleurs non divulgué-, c'est le soutien d'Intel et de Netscape qui importe. "Cette décision nous ouvre des portes qui nous étaient très difficiles d'accès, compte tenu de notre taille',' confirme Robert Young, le PDG de Red Hat Soltware.

Après la décision des principaux éditeurs de bases de données (Computer Associates, IBM, Informix, Oracle et Sybase) de porter leurs bases de données sur Linux, cette nouvelle opération renforce la crédibilité du système d'exploitation auprès des entreprises. D'ailleurs, RobertYoung veut utiliser les fonds investis pour créer une division Informatique d'entreprise. "Si l'apport financier constitue l'élément le moins important de l'accord, il ne faut pas le négliger pour autant. Pourfournir du soutien aux entreprises, il faudra consentir un investissement important', confirme-t-il.

Cet accord devrait aussi permettre à Red Hat Software de bénéficier des mêmes informations fournies par Intel que les autres éditeurs de systèmes d'exploitation, en particulier Microsoft. De quoi donner à Linux la possiblité de concurrencer Windows 95 et Windows NT dans le monde de l'entreprise. "Linux fonctionne très bien sur les plates-formes Intel, confirme RobertYoung. Notre version de Linux est compatible avec davantage de plates-formes Intel que de NT Seul Windows 95 fait mieux."

Reste que, de principal adversaire de Windows NT, Linux pourrait finir par entrer aussi en concurrence avec les autres Unix (Solaris, AIX, Digital Unix, HP-UX ou Unixware) qui sont largement déployés dans les grands comptes.

Par ailleurs, pour Rob Enderle, analyste au Giga Information Group, la menace que fait peser Linux sur les autres environnements ne devrait pas se concrétiser avant les douze à dix-huit prochains mois. PiB

Articles d' "INFORMATIQUES Magazine" N°55, 15/10/98

OCR T.FDIL avec Text Bridge